Infrastructures de recherche

Les Infrastructures de recherche sont des installations, des ressources et des services qui sont utilisés par les chercheurs pour mener leurs travaux et favoriser l'innovation dans leurs propres domaines scientifiques. Elles comprennent : des équipements ou instruments scientifiques remarquables ; des ressources comme les collections, les archives et les bibliothèques scientifiques ; des infrastructures virtuelles, telles que les bases de données, les systèmes informatiques et les réseaux de communication.

 

 

Bibliothèques

  • Service commun de la documentation (SCD)
    Texte

    Service commun de la documentation de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Le Service commun de la documentation est chargé de la mise en œuvre de la politique documentaire de l'université. Il gère directement 6 bibliothèques intégrées et apporte son concours aux bibliothèques qui lui sont associées, notamment pour l'établissement de catalogues collectifs. Il organise et assure, en collaboration avec les composantes, des modules d'initiation et de formation documentaires à destination de la communauté universitaire et est mandaté pour administrer le portail institutionnel HAL. Quatre coordinations disciplinaires organisent les relations avec les bibliothèques associées.

    Service commun de la documentation de Paris 1 Panthéon-Soronne
  • Bibliothèque interuniversitaire Cujas
    Texte


    © Bibliothèque Cujas

    Première bibliothèque de droit français et francophone en Europe, la bibliothèque Cujas est une bibliothèque interuniversitaire, spécialisée en droit, sciences économiques et sciences politiques. Elle est dénommée d'après Jacques Cujas, penseur du droit du seizième siècle. Ses collections et le nombre de ses abonnements à des ressources électroniques en font l'institution de référence pour la recherche documentaire juridique en France, et aussi une des bibliothèques françaises les plus riches dans les domaines de l'économie et des sciences politiques.

    La bibliothèque Cujas est délégataire du GIS CollEx-Persée en sciences juridiques, labellisée pour ses collections en sciences juridiques, politiques et économiques.

    La bibliothèque Cujas est située au 2 rue Cujas dans le 5e arrondissement de Paris.

    Bibliothèque Cujas
  • Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS)
    Texte


    Salle Romilly, BIS © Lise Hébuterne, BIS

    La bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne est régie par une convention entre l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l'université Sorbonne Nouvelle. Elle conserve et développe des collections spécialisées en lettres et sciences humaines destinées à un public de chercheurs. La BIS pilote ou participe à de nombreux projets documentaires et scientifiques. Certains d’entre eux sont co-financés par le GIS CollEx-Persée une infrastructure de recherche pluridisciplinaire dédiée à l’information scientifique et technique, dont l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est membre. La BIS est délégataire du GIS CollEx-Persée dans quatre thématiques correspondant à ses champs d’excellence : histoire ; philosophie ; géographie ; sciences de l’Antiquité. L’ensemble de ses fonds et ceux de la bibliothèque de géographie, qui lui est rattachée, ont été labellisés collections d’excellence. La bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne est située au 17 rue de la Sorbonne, dans le Ve arrondissement de Paris. Découvrez la visite virtuelle de la BIS.

    Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne
  • Humathèque Condorcet
    Texte


    ©Sergio Grazia

    Lieu de synergies scientifiques, d'innovation et d'intégration du numérique, l'Humathèque Condorcet offre un million de documents, 1 400 places de lecture, et une plateforme de services dédiée à la recherche en sciences humaines et sociales. Les chercheuses et chercheurs, doctorantes et doctorants, étudiantes et étudiants en master y trouvent un accès immédiat aux ressources et un grand confort d’usage. Plus de 50 bibliothèques, fonds documentaires et services d’archives, dispersés sur 25 sites en Île-de-France, ont apporté leurs collections à la bibliothèque. Répartie en huit pôle de recherche, la grande majorité des documents est offerte en libre-accès et empruntable. Les collections rares ou précieuses sont conservées dans les réserves et consultables dans une salle de consultation spécifique. L'Humathèque Condorcet conserve également des archives en provenance d'établissements et organismes de recherche en sciences humaines et sociales, qui sont réunies et accessibles en un même lieu.

    L’Humathèque Condorcet est délégataire du GIS CollEx-Persée sur un ensemble pluridisciplinaire intitulé « Sociétés et populations » regroupant la démographie, la sociologie et l’histoire sociale.

    L'Humathèque Condorcet est implantée sur le site du campus Condorcet à Aubervilliers.

    Humathèque Condorcet

 

 

Plateformes techniques

  • ArchéoFab - Archéologies du Bassin Parisien - Fabrique numérique pour l'archéologie (ArScAn – UMR 7041 / LAMOP - UMR 8589 / Trajectoires - UMR 8215 / LabEx DynamiTe)
    Texte

    ArchéoFab - Archéologies du Bassin parisien, fabrique numérique de l’archéologie, est un programme transversal piloté par l’UMR ArScAn – Archéologies et Sciences de l’Antiquité, Maison de l’archéologie et de l’ethnologie de Nanterre. Il associe des chercheurs d’UMR partenaires : UMR Trajectoires, UMR LAMOP, UMR ARCHAM) ainsi que des partenaires d’autres institutions : LabEX DynamiteTe, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, université de Paris X, Ministère de la Culture, INRAP, Université Paris 8, UMR Géographie-Cités, EHESSCRH.

    L’idée fondamentale du programme est liée au besoin de l’UMR ArScAn de disposer d’une infrastructure de recherche opérationnelle, liée à l’échelle du projet mais le remettant en perspective et permettant à l’ensemble des acteurs de se réunir autour d’outils, de données et de méthodologies.

    Cette démarche se décline selon un dispositif matériel à plusieurs niveaux, comprenant :

    • La mise en place d’une infrastructure technologique de gestion et de saisie en ligne de l’information géographique ainsi que des outils de traitement des données archéologiques. Ces outils sont mis en place en collaboration avec la TGIR Huma Num.
    • La constitution de lieux d’échanges méthodologiques sous la forme de séminaires, formations, ateliers, colloques et de partenariats avec des équipes de recherche constituées et des institutions publiques et/ou privées.
    • Un soutien aux projets de recherche associés permettant d’aboutir à la création de données ou d’applications potentiellement réutilisables et mises à la disposition de tous.

    Cette offre de service vise par des actions innovantes basées sur le partage à normaliser ad minima les données et les méthodes pour constituer un répertoire interopérable et fonder une culture technique commune pour les participants au programme.

    ARCHEOFAB
  • ArchéoScopie - Plateforme interdisciplinaire dédiée à l’analyse des vestiges anthropiques et naturels (MSH Monde)
    Texte

    La plateforme ArchéoScopie de la MSH Mondes est une plateforme interdisciplinaire dédiée à l’analyse des vestiges anthropiques et naturels, croisant des méthodologies et des problématiques issues des sciences des matériaux, des sciences humaines, de la biologie et des sciences environnementales.  Elle est implantée sur le campus de l’université Paris Nanterre. Les personnels ArchéoScopie offrent leurs compétences en microscopie optique et électronique, en analyse d’images, analyse élémentaire et modélisation 3D pour  accompagner les chercheurs et chercheuses dans leurs protocoles d’analyses, dans la mise en place de méthodologies pour l’étude d'échantillons et dans l’analyse d’objets notamment ceux en matières osseuses (expertise A. Legrand-Pineau).

    La MSH Mondes est une Unité d’Appui et de Recherche (UAR 3225) placée sous trois tutelles (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, université Paris Nanterre et le CNRS). Elle est membre du GIS Réseau national des MSH. Elle héberge notamment l'UMR Archéologie des Amériques (ArchAm / UMR 8096) et l'UMR Archéologies et Sciences de l'antiquité (ArScAn / UMR 7041).

    Plateforme ArchéoScopie
  • Géoteca - Géomatique, Télédétection, Cartographie (CIST / Géographie-cités - UMR 8504 / LADYSS - UMR 7533 / LGP - UMR 8591 / PRODIG - UMR 8586)
    Texte

    Géoteca - Géomatique, Télédétection, Cartographie

    Géotéca est une plateforme de recherche mutualisée dédiée à l’image et à la donnée numérique et spatiale. Elle vise à mettre en commun les compétences et les matériels dédiés à l’analyse des images de télédétection et des données spatialisées, dans toutes les disciplines utilisant ces techniques, depuis les sciences humaines jusqu’aux sciences de la terre et des planètes. En plus de l’IPGP 14 laboratoires franciliens sont partenaires de la plateforme.

    PLATEFORME GEOTECA
  • LEEP : Laboratoire d’Economie Expérimentale de Paris (CES - UMR 8174)
    Texte

    Laboratoire d’Économie Expérimentale de Paris

    A la Maison des Sciences Économiques, le LEEP (Laboratoire d’Économie Expérimentale de Paris) permet de réaliser des recherches expérimentales sur les comportements humains. Elle fait partie du réseau de plateformes animé par la Fédération S2CH. Le LEEP bénéficie de moyens matériels et humains du Centre d’Économie de la Sorbonne (UMR 8174), de l’École d’Économie de Paris, de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, du CNRS et de la région Ile de France.

    Cette plateforme comprend 2 salles d’expérimentation. Une salle informatique  comprenant 20 PC permet de collecter des mesures comportementales sur des groupes de  participants en simultané une seconde salle  est dévolue aux mesures bio-comportementales, à l'oculométrie et à la réalité virtuelle avec 4 boxes pouvant accueillir 2 personnes. Les expériences collectives y sont également possibles.

    La base de participants du CES/PSE comprend plus de 7000 personnes volontaires pour venir au LEEP. Les plus jeunes ont 18 ans, les plus âgés plus de 80 ans et si la base est composée à 40% d’étudiants, pour le reste elle comprend des profils variés. La participation est rémunérée et est assurée par les services du LEEP.

    LEEP
  • Plateforme LinkRdata (Equipex Matrice)
    Texte

    LinkRdata

    Créés dans le cadre de l’équipement d’excellence transdisciplinaire sur la mémoire Equipex MATRICE, les logiciels de la plateforme LinkRdata ont été développés pour relever le défi de l’intégration de données cérébrales multi- sources et multi-échelles. LinkRdata est la continuation logique d’une série de projets scientifiques qui ont eu pour but de fédérer et d’intégrer un ensemble de bases de données appartenant à des disciplines différentes afin de créer de la connaissance autour de ces données. La plateforme LinkRdata est basée uniquement sur des sources de données ouvertes. Ces données ont permis de construire des bases pour :

    • des tâches cognitives et des pathologies du cerveau, en se basant sur 14 000 articles neurocognitifs ;
    • les taux d’expressions d’environ 21 000 gènes dans 947 échantillons du cerveau ;
    • les coordonnées et densités de fibres qui relient 1 015 régions du cerveau.

    LinkRdata intègre ces connaissances cognitives, sensorimotrices, anatomiques et transcriptomiques, via trois logiciels libres : LinkRbrain, LinkRbiblio et LinkRfiber.

    • LinkRbrain accessible à l’ensemble de la communauté scientifique, a été développé afin de relever le défi d’intégrer les connaissances cognitives, pathologiques, génétiques et anatomiques sur les fonctions cérébrales.
    • LinkRbiblio permet d’explorer les bases de données bibliographiques. Il extrait les n-grams (mots et séquences de mots) à partir du corpus constitué par les résumés ou les corps de textes et les titres de publications autour d’une thématique précise.
    • LinkRfiber permet de visualiser les connexions structurelles (fibres) entre 1 000 régions du cerveau à l’échelle individuelle.
    LinkRdata
  • Matrice Memory - Mémoire, Analyse, Théories, Représentations Individuelles et Collectives, Expérimentations (Equipex Matrice)
    Texte

    Matrice

    Équipement d’excellence, MATRICE est une plateforme technologique mobilisant les efforts conjoints de vingt‐quatre partenaires. Elle a pour but de mettre au point des outils à la disposition de la communauté et a pour vocation de mieux comprendre l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire sociale. Les quatre piliers de la plateforme sont : dialectique, transdisciplinarité, modélisation mathématique, complexité. Trois axes composent le programme : médias et témoignages ; comportements des visiteurs de mémoriaux ; dynamiques de la mémoire cérébrale. Le Programme 13-Novembre est un volet de l’Equipex MATRICE.

    MATRICE MEMORY
  • Plateformes analytiques du Laboratoire Géographie Physique (LGP - UMR 8591)
    Texte

     

    Les travaux de recherche menés au Laboratoire de Géographie Physique s’articulent entre les pôles de recherche fondamentale et de recherche appliquée, avec par exemple la reconstitution des paléoenvironnements quaternaires, l’évolution historique des systèmes hydrologiques, l’analyse de la biodiversité, les effets du changement climatique global sur les environnements de montagne, l’évaluation de la dynamique des aléas naturels, et la recherche. Le LGP est particulièrement investi dans la prévention des risques et la gestion des crises liées à des aléas naturels, dans la gestion de la biodiversité (dans les corridors fluviaux), et dans la patrimonialisation (géologie du Quaternaire, archéologie, diagnostics sur les paysages).

    Le LGP dispose de plusieurs plateformes analytiques :

    • Sédimentologie et minéralogie ;
    • Palynologie et Phytolithes ;
    • Géophysique ;
    • Géochimie ;
    • Statistiques ;
    • Géomatique ;
    • Malacologie.
    PLATEFORMES LGP
  • Le spectro-imageur (Trajectoires - UMR 8215)
    Texte

    Le spectro-imageur du laboratoire Trajectoires de la sédentarisation à l'état (UMR 8215)
    © Cyril Frésillon / Trajectoires / CNRS Photothèque

    Le projet Fracture, développé au sein du laboratoire Trajectoires de la sédentarisation à l'état (UMR 8215), vise à une meilleure interprétation des traces d’usure en s’appuyant sur les données fournies par la spectroscopie. Ce projet a donné lieu au dépôt de 2 brevets, l’un français, l’autre européen, relatifs à un nouveau système d’imagerie de spectroscopie :  le spectro-imageur. Un premier prototype est déjà fonctionnel, et le projet est en développement avec un partenaire socio-économique. Ce nouvel instrument combine l’approche classique de la tracéologie (étude des propriétés optiques via un microscope) et la spectroscopie (études des caractéristiques chimiques), il permet une étude approfondie des outils préhistoriques et de leurs modes d’utilisation en combinant les observations vidéo et spectroscopique.

    Présentation du SPECTRO-IMAGEUR dans le revue #1257

 

 

Archives et bases de données

  • ACTE - UR 7539 : Collecta - collection historique François-Roger de Gaignières
    Texte

    Collecta est une base de données et un site Internet qui reconstituent virtuellement la collection de François-Roger de Gaignières (1642-1715) dispersée entre différents lieux de conservation (plusieurs départements de la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque Bodléienne d’Oxford). Dans le cadre du programme de recherche ANR-18-CE27-0003, un site web et une application mobile Collecta+ (androïd et iOS) ont été développés. Les chercheurs associés à ce programme de recherche et membres de l'Institut ACTE sont Sophie Fétro et Kim Sacks.

    https://www.irht.cnrs.fr/fr/ressources/base-de-donnees/collecta

    COLLECTA
  • Anhima - UMR 8210 : Bibliotheca Academica Translationum
    Texte

    Bibliotheca Academica Translationum

    La base de données de la Bibliotheca Academica Translationum est outil incontournable pour étudier la diffusion des idées sur le monde gréco-romain dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles. Aucune bibliothèque ne dispose actuellement d'une collection complète des traductions de livres d’érudition classique publiés, entre la Glorieuse Révolution et la Belle époque, dans les différentes langues européennes.

    BIBLIOTHECA ACADEMICA TRANSLATIONUM
  • Anhima - UMR 8210 : Bibliothèque numérique Savoirs
    Texte

    Savoirs

    Savoirs est une bibliothèque numérique qui invite à des parcours réflexifs et heuristiques dans un corpus de textes d’histoire et d’anthropologie des sciences et des savoirs. L’application met en œuvre un système de recommandations permettant des stratégies innovantes de recherche et de lecture.

    SAVOIRS
  • Anhima - UMR 8210 : Bulletin épigraphique : index
    Texte

    Le Bulletin épigraphique est publié dans la Revue des études grecques depuis 1888. Il a pour objet de présenter et de recenser de façon critique les publications relatives aux inscriptions antiques de langue grecque. Le Bulletin épigraphique fut publié de 1938 à 1984 par Jeanne Robert et Louis Robert, puis sous la direction de Philippe Gauthier de 1987 à 2006. Depuis 2007 le Bulletin est rédigé par une équipe de philologues et historiens, sous la direction de L. Dubois.

    BULLETIN EPIGRAPHIQUE
  • Anhima - UMR 8210 : CÉNOB - Corpus des énoncés des noms barbares
    Texte

    CÉNOB - Corpus des énoncés des noms barbares

    La base de données CÉNOB ("Corpus des énoncés des noms barbares") est la seule base de données scientifique et internationale portant sur les énoncés des « noms barbares » dont sont témoins, jusqu’à la fin de l’Antiquité principalement, les documents et les textes magiques, mais aussi des écrits philosophiques (notamment néoplatoniciens) et théologiques (en particulier gnostiques), dans la Méditerranée orientale et occidentale. Mobilisant une approche interdisciplinaire et comparatiste, la base de données CÉNOB offre à la communauté scientifique un corpus complet des énoncés des « noms barbares » utilisés entre le VIe siècle avant notre ère et le VIe siècle de notre ère – période de la production des tablettes de défixion, objets archéologiques localisés, datés, et donc pris comme points de repère chronologique.

    CÉNOB
  • Anhima - UMR 8210 : CIRCE - Base de données du programme
    Texte

    CIRCE : Constructions, Interprétations et Représentations Cultuelles de l’Espace dans les sociétés anciennes. Ce programme a pour objectif de constituer un inventaire topographique et géolocalisable des lieux de culte connus par l’archéologie dans le monde grec, région par région, de l’Age du Fer au IIIe siècle ap. J.-C., afin de faciliter et d’approfondir l’analyse de la répartition des cultes, des rites et des offrandes dans l’espace et ses implications dans la signification et l’évolution du polythéisme grec antique dans la diversité de ses manifestations.

    BASE DE DONNEE CIRCE
  • Anhima - UMR 8210 : Comte de Caylus – Recueil d’antiquités 1752-1767
    Texte

    Le comte de Caylus (1692-1765) a été un personnage clé du XVIIIe siècle, à la fois homme de lettres aux talents multiples, membre de l’Académie de peinture et de sculpture en 1731, de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 1742, de l’Académie de France à Rome, ardent défenseur de la grande peinture et du goût à l’antique. Ce site explore une de ces multiples facettes, son rôle de pionnier de l’archéologie, par l’édition numérique commentée et enrichie de son œuvre majeure, le Recueil d’antiquités égyptiennes, étrusques, grecques, romaines et gauloises, publiée en sept volumes entre 1752 et 1767.

    COMTE DE CAYLUS RECUEIL D’ANTIQUITES
  • Anhima - UMR 8210 : Epigraphica Romana
    Texte

    Epigraphica Romana

    Cette base de données est le fruit d’une élaboration technique, à laquelle ont travaillé les informaticiens en poste à ANHIMA. Le programme a recensé les nouveautés épigraphiques parues entre 2014 et 2016 couvrant une grande partie de l’empire romain.

    EPIGRAPHICA ROMANA
  • Anhima - UMR 8210 : Fonds Poinssot - Histoire de l'archéologie française en Afrique du Nord
    Texte

    Fonds Poinssot : Histoire de l'archéologie française en Afrique du Nord

    Ce programme vise en premier lieu l'exploitation et la valorisation de l'ensemble documentaire constitué par les archives de la famille Poinssot conservées à la Bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'art, collections Jacques Doucet, qui les a acquises en 2005 et par les ouvrages, revues et tirés-à-part de même provenance conservés à la bibliothèque Gernet-Glotz, centre ANHIMA, qui les a acquis en 2006. Le fonds d'archives représente un important ensemble de près d’un million de pièces, qui recouvre l’activité de trois générations d’archéologues français en Afrique du Nord (Algérie et Tunisie principalement), dont environ 20 000 documents ont été numérisés. Une sélection d'ouvrages de la bibliothèque Gernet-Glotz (40 catalogues de musées, rapports de fouilles, récits de voyage, ...) choisis pour leur rareté et leur intérêt scientifique, augmentés des Atlas archéologiques de la Tunisie et de l'Algérie, complète cet ensemble.

    FONDS POINSSOT
  • Anhima - UMR 8210 : Imagerie grecque classique, céramique attique essentiellement
    Texte

    Images de la Grèce antique (VIe siècle avant J.-C.)

    La base Imagerie grecque classique porte sur l’iconographie de la céramique grecque, surtout attique, entre le VIe et le IVe s. av. J.-C. On y trouvera occasionnellement de la sculpture, des terres cuites, des gemmes ou des monnaies, quand leur iconographie est en relation avec les thèmes abordés dans cette base de données.

    IMAGERIE GRECQUE CLASSIQUE
  • Anhima - UMR 8210 : LEPOR - LEges POpuli Romani - Les lois des Romains
    Texte

    Le programme LEPOR (LEges POpuli Romani) est un projet international ayant pour objet la constitution et la maintenance d’une base de données, consistant en notices consacrées chacune à une loi comitiale du peuple romain (lex rogata, plebis scitum, ou rogatio dès lors qu’il y a eu au moins affichage d’un projet de loi ou pl. sc.), base accessible par Internet et mise gratuitement à la disposition du public savant. La base, qui comporte actuellement 178 notices.

    LEPOR - LEGES POPULI ROMANI
  • Anhima - UMR 8210 : Onomasticon Thracicum Supplementum
    Texte

    OnomThrac - Épigraphie et onomastique des populations thraces comprend plus de 1500 noms thraces distincts, avec tout autant d’entrées-types, et quelques dizaines de noms fragmentaires. En réalité, il totalise trois mille entrées (avec toutes les variantes graphiques) et environ 7000 occurrences de ces anthroponymes dans les sources littéraires, épigraphiques, papyrologiques et numismatiques, allant de l’époque archaïque jusqu’à la fin de l’Antiquité Tardive, en graphie grecque et latine.

    ONOM THRAC
  • ArchAm - UMR 8096 : NumArchAm - Données scientifiques du laboratoire
    Texte

    NumArchAm - Numérisation de données scientifiques du laboratoire de l'UMR ArchAm - Valorisation des programmes archéologiques français dans les amériques

    La base documentaire du laboratoire Archéologie des Amériques a pour vocation l’intégration à terme d’une quinzaine de fonds photographiques (± 10 000 diapositives) issus des missions archéologiques françaises menées depuis 1973 et correspondant également à des archives personnelles scientifiques. Ces fonds concernent aussi bien l’Aire arctique (Alaska), que la Mésoamérique (aire maya et occident du Mexique ; Guatemala), la zone amazonienne (Equateur et Guyane) et l’Aire andine (Pérou). Ces corpus inédits constituent des fonds patrimoniaux d’une grande valeur scientifique et documentaire qu’il importe d’exploiter pour les projets présents et futurs portant sur les sociétés anciennes américaines.

    NUMARCHAM
  • ArScan - UMR 7041 : Corpus numériques, archives, bases de données et applications de Archéologies et Sciences de l'antiquité
    Texte

    ArScAn UMR  7041 Archéologies et sciences de l'antiquité - CNRS - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Université Paris Nanterre - Ministère de la culture - Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis - Inrap

    Ressources numériques produites ou gérées par les équipes d’ArScAn ou collaboration avec d’autres organismes. Les équipes d’ArScAn interviennent sur les 5 continents, de la Préhistoire au début de l’époque moderne, sur la base de travaux de terrain, de l’étude de textes et d’images. Rattachées prioritairement à l’InSHS, et secondairement à l’InEE, les recherches se développent en archéologie et histoire de l’art, histoire et épigraphie, philologie et littérature. Les recherches archéologiques incluent la géo-archéologie, le paléo-environnement, l’anthropologie funéraire.

    BASES DE DONNEE ARSCAN
  • Bibliothèque interuniversitaire Cujas - Bibliothèque numérique Cujasnum
    Texte

    Bibliothèque Cujas

    La bibliothèque numérique Cujasnum donne accès en ligne à une partie des documents conservés par la bibliothèque interuniversitaire Cujas. La bibliothèque a en effet entrepris depuis une quinzaine d'années la numérisation d’une partie de son fonds ancien, sur la base d’une liste dressée par deux enseignants chercheurs, les professeurs Laurent Pfister et Franck Roumy. Elle a également entamé la numérisation de sa collection de cours polycopiés de la faculté de Droit de Paris. Plus de 750 documents sont d’ores et déjà en ligne.

    CUJASNUM
  • Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) : Bibliothèque numérique NuBIS
    Texte

    NuBIS Bibliothèque numérique

    La bibliothèque numérique NuBIS donne accès aux documents et collections de manuscrits, imprimés, estampes ou photographies numérisés de la bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS). Les collections en ligne sur NuBIS sont le fruit d’un chantier de numérisation des collections patrimoniales mené depuis une quinzaine d'années pour rendre accessibles sur le web des documents anciens, rares ou précieux tout en préservant les originaux.

    NuBIS
  • CHS - UMR 8058 : Base de données de textes législatifs sur le logement
    Texte

    La base de données de textes législatifs sur le logement est l'œuvre collective du groupe de travail « Pour une histoire du logement à l'époque contemporaine ». On trouvera dans la base les principaux textes de lois sur le logement, l'idée étant de couvrir largement le domaine en repérant ses grandes orientations, mais sans prétendre à l'exhaustivité. La période concernée couvre essentiellement la fin du XIXe siècle et l'ensemble du XXe siècle, pendant laquelle le logement est l'objet d'un débat public de plus en plus considérable. Il a paru nécessaire de remonter dans certains cas jusqu'au début du XIXe siècle, en incluant le code civil napoléonien, qui constitue encore aujourd'hui le socle législatif de la société française.

    BASE DE DONNEES LOGEMENT
  • CHS - UMR 8058 : BibliEau - Fonds documentaire de référence de l’eau, l’assainissement, l’environnement
    Texte

    Ce portail propose un fonds inédit constitué des archives de l’assainissement numérisées, librement téléchargeables et réutilisables : la base « Mémoire de l’Assainissement ». Ce fonds d’archives a notamment été utilisé dans le cadre d’une convention entre le Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et le SIAAP pour réaliser un travail de recherche sur l’histoire politique, institutionnelle et sociale de l’assainissement en région parisienne depuis le XIXe siècle.

    BIBLIEAU
  • CHS - UMR 8058 : Le Maitron – Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social
    Texte

    Le Maitron - Dictionnaire biographique mouvement ouvrier mouvement social

    Le Maitron s’affirme comme le plus grand dictionnaire biographique en langue française. Cette aventure éditoriale hors du commun, imaginée en 1955 par Jean Maitron, pionnier de l’histoire ouvrière et sociale en France, a été poursuivie par Claude Pennetier et une équipe de chercheurs dont Paul Boulland pour la jeune génération. Publié par les Éditions ouvrières devenues Éditions de l’Atelier, avec le soutien du Centre national du livre et du CNRS (Centre d’histoire sociale des mondes contemporains), le Maitron regroupe les biographies de quelque 150 000 militants (connus et sans grade) qui ont marqué l’histoire des XIXe et XXe siècles. Cette somme considérable est à la disposition des chercheurs, militants, étudiants et du public des bibliothèques.

    LE MAITRON
  • CHS - UMR 8058 : fonds d’archives
    Texte

    La bibliothèque du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains s’est vue confier au fil du temps des archives de militants, de partis politiques, de syndicats et d’autres associations. Ces dépôts ou dons d’archives privées sont liés très directement à l’identité et à l’histoire du CHS et notamment à la personnalité de Jean Maitron, son fondateur, qui avait su tisser de relations très fortes avec les acteurs du mouvement ouvrier et social.

    Fonds d’archives du CHS
  • Centre d'Histoire du XIXe siècle - UR 3550 : Cartes postales en guerre 1914-1918 collection Agnès & Henry PARENT de CURZON
    Texte

    Le coup de pied dans l'Aisne

    Le site « Cartes postales illustrées de la Grande Guerre » répertorie quelque 10 000 items icono-textuels commentés et indexés selon des modalités collaboratives.

    Cartes postales illustrées en guerre (1914-1918)
  • Centre d'Histoire du XIXe siècle - UR 3550 : XIXe siècle en mémoires
    Texte

    XIXe siècle en mémoires a pour ambition d’inventorier et de localiser l’ensemble des mémoires d’étudiants de « niveau M - Recherche » (DES, maîtrises, DEA, masters) consacrés à l’histoire du XIXe siècle (1800-1914) et conservés dans les bibliothèques françaises (bibliothèques universitaires, des centres de recherche, dépôts d’archives) en France métropolitaine et Outre-Mer. Cette base ne recense pas les thèses (voir SUDOC). Chaque document est décrit et localisé. L'accès à ces documents est celui consenti par les lieux de dépôts signalés.

    XIXE SIECLE EN MEMOIRES
  • Centre d'Histoire du XIXe siècle - UR 3550 : Galeries virtuelles
    Texte

    Galeries virtuelles réalisées par le Centre d'Histoire du XIXe siècle.

    • L'armistice de 1918 vu par la carte postale
    • Patrice Chéreau à l'œuvre
    • Femmes criminelles
    • L'ordre des armes (XVIIIe-XXe siècles)
    • Un media du XIXe siècle. L’Assiette historiée imprimée
    • Louis Chevalier
    • Le séquençage zygomatique du cynegénome masculin
    • Flânerie iconographique à travers Paris : Une histoire érotique d'Offenbach aux Sixties
    • De la Table des Matières à l'âge de l'indexation
    • Derniers dessins d'un fou à lier. André Gill, caricaturiste
    • Victor Fournel, Paris et ses ruines, Paris, Henri Charpentier éditeur, 1873
    • Assiettes de Guerre 1914-1918
    GALERIES VIRTUELLES
  • HiSCA - UR 4100 : Bibliographies de critiques d'art francophones
    Texte

    Bibliographies de critiques d'art francophones

    Le site Bibliographies de critiques d'art francophones est consacré aux auteurs francophones ayant exercé la critique d’art et actifs entre le milieu du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Pour chaque auteur répertorié, une page met à disposition du public ses bibliographies primaires et secondaires, ainsi que les sources d’archives identifiées. Ces documents ont été édités à partir de travaux de recherche approfondis permettant de constituer des bibliographies primaires considérées comme complètes. Dans le cas particulier d’écrivains dont les œuvres complètes ont été publiées, seuls les écrits sur l’art sont recensés. Ce répertoire en ligne se double d’une base de données qui comprend les bibliographies primaires des critiques répertoriés dans le site.

    BIBLIOGRAPHIES DE CRITIQUES D'ART FRANCOPHONES
  • IHMC - UMR 8066 : Archives parlementaires de la décennie 1789-1799 (CollEx-Persée / BIS / IHMC)
    Texte

     Archives parlementaires - Les archives parlementaires entrent dans le XXième siecle

    La perséide Archives parlementaires propose à la consultation les comptes rendus des séances parlementaires pendant la période révolutionnaire. Vous pouvez lire, volume après volume, la totalité des débats, explorer les interventions de chaque intervenant (députés, ministres, roi) et interroger le corpus par mot du texte, date ou type de document. Une page dédiée aux cahiers de doléances permet un accès direct à cet ensemble, ainsi que des facilités de recherche en son sein.

    L’édition des Archives parlementaires de la décennie 1789-1799 est le fruit d’une collaboration entre l’Unité d'accueil et de recherche (UAR) Persée, la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) et l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF) rattaché à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC). Le projet, subventionné par CollEx-Persée, vise à poursuivre la numérisation, le balisage et l’indexation de l’une des sources les plus utilisées pour l’histoire de la Révolution française et de la vie parlementaire de la France moderne, les Archives parlementaires, au sein d’un portail dédié.

    ARCHIVES PARLEMENTAIRES
  • IHMC - UMR 8066 : BasArt, programme Artl@s
    Texte

    Artl@s Exhibitions Database

    BasArt est une base collaborative de catalogues d’expositions du monde entier, du XIXe siècle à nos jours. Elle libre d’accès, disponible pour tous, avec une interface cartographique et statistique simple destinée à faciliter les recherches à l’échelle mondiale. Son but est de décentrer progressivement les sources à disposition des chercheurs, donc de décentrer leur regard souvent focalisé sur l’Europe et l’Amérique du Nord.

    BASE ARTL@S
  • IHMC - UMR 8066 : Harmonia Universalis : pour une prosopographie de la Société de l’Harmonie Universelle (1783-1786)
    Texte

    Harmonia Universalis est une base de données prosopographique réunissant des données sur les membres de la Société de l’harmonie universelle, fondée en 1783 à Paris par Mesmer pour propager la doctrine et les méthodes du magnétisme animal, et de ses sociétés filiales (à Strasbourg, Bordeaux, Saint-Domingue, etc.), ainsi que tous les mesmériens dissidents (disciples de Deslon à Paris, de Willermoz à Lyon).

    HARMONIA UNIVERSALIS
  • IHMC - UMR 8066 : Imprimeurs, libraires et gens du livre parisiens, XVIIIe siècle
    Texte

    Index alphabétique du Dictionnaires des imprimeurs, libraires et gens du livre à Paris 1701-1789. Cet index renvoie aux numéros des notices dans le volume. Il recense quatre types d’informations :

    • Noms de personnes : professionnels du livre et de l’imprimerie et personnes associées plus ou moins étroitement au monde la librairie : auteurs, journalistes
    • Enseignes de libraire ou d’imprimeur
    • Noms de lieux
    • Titres d’ouvrages anonymes
    INDEX DU DICTIONNAIRE DES IMPRIMEURS
  • IHMC - UMR 806 : Intraduction – Traduire en français, 18e-19e siècle
    Texte

    Intraduction – Traduire en français, 18e-19e siècle

    La base de données « Traduire en français » est un outil de travail historique en ligne visant à mettre à disposition l’information bibliographique concernant les traductions vers le français du milieu du 18e siècle au début du 20e siècle. La base réunit, à ce jour, deux ensembles de notices bibliographiques de traductions d’œuvres littéraires (fiction en prose, théâtre, poésie) relevant de deux périodes chronologiques : les années 1776-1812 et les années 1840-1915. À plus long terme, elle pourra s’enrichir d’autres ensembles de notices de traductions (autres genres, autres périodes) vers le français ou vers d’autres langues.

    INTRADUCTION
  • IHMC - UMR 8066 : Journal de Hardy, 1753-1789
    Texte

    Siméon Prosper Hardy "Mes Loisirs ou Journal d’événemens tels qu’ils parviennent à ma connoissance (1753-1789)" sous la direction de Pascal Bastien, Sabine Juratic et Daniel Roche.

    Les huit manuscrits du journal du libraire parisien Siméon Prosper Hardy connaissent leur première édition intégrale, depuis 2012, aux éditions Hermann, dans la collection République des Lettres. Chaque volume est précédé d’une introduction scientifique par des spécialistes de quelques-uns des principaux thèmes abordés par le chroniqueur. L’édition est réalisée dans le cadre d’une collaboration avec l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC) et le Groupe de recherche en histoire des sociabilités (GRHS), avec la généreuse complicité du Centre interuniversitaire de recherche sur la première modernité, XVIe-XVIIIe siècle (CIREM 16-18). Depuis 2012 les manuscrits sont consultables, sous leur format numérisé, sur le portail Gallica.

    JOURNAL DE HARDY
  • IHPST UMR 8590 : Répertoire en ligne de fonds et de sources en histoire et philosophie des sciences et des techniques
    Texte

    RHPST

    Ce répertoire est en cours d'alimentation. Il est conçu comme un outil interrogeable de localisation et de description de fonds susceptibles d'être exploités par les historiens et les philosophes des sciences et des techniques, annuaire descriptif permettant de cartographier les fonds documentaires et les fonds d'archives disponibles pour ces domaines. Ce répertoire prend la forme de fiches signalétiques mises à jour - il ne s'agit en aucun cas d'un méta-catalogue, mais d'un outil de recensement. Les fonds visés sont des fonds scientifiques, bibliothèques personnelles de travail et/ou fonds d'archives scientifiques (par opposition aux archives administratives) produits par des scientifiques, médecins, historiens et philosophes des sciences et des techniques, ou encore par des institutions scientifiques, telles que des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche, des musées, des sociétés savantes et des associations scientifiques.

    RHPST
  • LaMOP - UMR 8589 : Corpus et bases de données du laboratoire de médiévistique occidentale de Paris
    Texte

    LaMOP - UMR 8589  - CNRS - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Liens, descriptions et parfois archives des programmes liés au numérique, portés par les membres du LaMOP :

    • ALPAGE : AnaLyse diachronique de l'espace urbain PArisien : approche GEomatique
    • Briquet : Base de données de filigranes interrogeable par motif réalisée dans le cadre du programme Bernstein (2009)
    • CBMA : Corpus Burgundiae Medii Aevi
    • CEMA : Cartae Europae Medii Aevi
    • Les correspondances Datini [2014-2019]
    • Dictionnaire des auteurs anglais : Auteurs actifs dans les champs de l'histoire et de la politique en Angleterre de 1300 à 1600
    • HMAOT : Haut Moyen Âge Occidental en Traduction
    • Opération Charles VI : L’Opération Charles VI : un essai de prosopographie collective et croisée
    • PALM : Plateforme d’analyse linguistique médiévale
    • POLIMA : Le pouvoir des listes au Moyen Âge
    • Studium Parisiense
    • TOPAMA : Topographie de l’Antiquité et du Moyen Âge
    CORPUS ET BASES DE DONNEES DU LAMOP
  • MSH Monde : Archives de la Maison des sciences de l'homme Monde
    Texte

    Créé en 2000, le service est responsable de la gestion des archives publiques, administratives et scientifiques, des unités de la MSH Mondes, depuis leur production (archives courantes) et pendant toute la durée de leur conservation après versement (archives intermédiaires), quels que soient leur forme (documents textuels, graphiques, photographiques...) et leur support (documents sur supports physiques, documents électroniques). Les archives actuellement conservées sont issues des unités de recherche suivantes :  ArchAm Archéologie des Amériques ; ArScAn Archéologies et Sciences de l'Antiquité ; Lavue Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement ; Temps Technologie et Ethnologie des Mondes PréhistoriqueS ; Trajectoires ; MSH Mondes. Elles concerne les domaines suivants : archéologie, préhistoire, protohistoire, ethnologie, histoire ancienne et médiévale, lettres classiques, sociologie

    SERVICE DES ARCHIVES DE MSH MONDE
  • Orient & Méditerranée - UMR 8167 : Corpus numériques et bases de données développées par l'UMR
    Texte

    Humanités numériques développées par l’UMR Orient & Méditerranée ou en partenariat avec une autre institution. Les bases de données et corpus numériques de l’UMR ont été mis en ligne à l’initiative et sous la direction scientifique d’un membre statutaire du laboratoire. L’accès à ces humanités numériques peut être public ou privé.

    • APIM
    • Capéa
    • DESERTS
    • DictopoTlemcen
    • E-ktobe Manuscrits syriaques
    • Encyclopédie de l’humanisme méditerranéen
    • Glossaire codicologique arabe
    • Les mots de la Paix
    • Lumières de la sagesse. Écoles médiévales d’Orient et d’Occident
    • Mashreq-Maghreb
    • Ménestrel - Médiévistes sur le net : sources, travaux et références en ligne
    • Φorma
    • Typika
    • xBr|aB
    HUMANITÉS NUMERIQUES DE L’UMR ORIENT & MÉDITERRANÉE
  • Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Archives de l'université
    Texte

    « Les archives sont l’ensemble des documents, y compris les données, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, et par tout service ou organisme public ou privé, dans l’exercice de leur activité ». Article L. 211-1 du Code du Patrimoine. Les documents ou données produits par les universités relèvent de cette catégorie d’archives et appartiennent au domaine public immobilier. Les archives ont valeur de preuve patrimoniale, juridique, administrative et historique.

    ARCHIVES DE L'UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE
  • Prodig - UMR 8586 : Atlas de l’élevage au Sénégal : commerce et territoires
    Texte

    Cet atlas se propose d’illustrer cette diversité de l’élevage sénégalais en mettant l’accent sur les filières de commercialisation de la viande et du lait. Il s’agit de montrer, à différentes échelles, comment ces filières s’inscrivent dans les territoires, pour éclairer leur potentiel et leurs fragilités. Les données utilisées ont été principalement produites dans le cadre du projet de recherche Icare, mené entre 2007 et 2009 et financé par le Cirad. Les résultats de terrains acquis au cours du projet ont été complétés par des matériaux d’origines diverses sur l’élevage au Sénégal. En trois chapitres illustrés de nombreuses cartes commentées et de photographies, ce site, tiré de l'ouvrage (publié en 2010), donne des clés pour comprendre la complexité des enjeux de modernisation de l’élevage dans le pays le plus urbanisé du Sahel.

    ATLAS DE L’ÉLEVAGE AU SÉNÉGAL
  • Prodig - UMR 8586 : Cartoprodig
    Texte

    Des cartes pour comprendre le monde

    Cartoprodig de l'UMR 8586 Prodig (Pôle de Recherche pour l'Organisation et la diffusion de l'Information Géographique) propose une collection originale de plus de 400 cartes exploitant plus de 60 indicateurs statistiques produits par une dizaine d’organismes. Ces cartes, répondant toutes au même modèle et proposant un traitement simple de chaque indicateur statistique, sont conçues pour être des documents facilement exploitables, qui garantissent au lecteur-utilisateur la validité des données, la rigueur des traitements et la fiabilité des fonds de carte. Cartoprodig se présente ainsi comme une ressource utile aux chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants, enseignants du secondaire, experts, et toutes celles et ceux qui ont besoin de cartes simples, fiables, pour illustrer un propos ou faire le point sur une situation mesurable à travers un indicateur statistique. Les cartes sont téléchargeables librement au format pdf (idéal pour l’impression) ou jpg (idéal pour les écrans).

    CARTOPRODIG
  • Prodig - UMR 8586 - Géoprodig
    Texte

    Géoprodig  - Portail d’information géographique

    Le portail d’information géographique Géoprodig de l'UMR 8586 Prodig (Pôle de Recherche pour l'Organisation et la diffusion de l'Information Géographique) rassemble différentes ressources :

    • Des images (les photos de terrain et les posters des chercheurs de Prodig ainsi que les images anciennes de la photothèque) ;
    • Des textes (les atlas de Prodig, Grafigéo, les publications des chercheurs de l'UMR, le corpus de la Bibliographie Géographique Internationale et ses vocabulaires thématiques) ;
    • GéoMonde, la base de données du Répertoire des géographes français ;
    • Surbatorat, la base de données des thèses portant sur les villes du sud.
    GEOPRODIG
  • TEMPS - UMR 8068 : Collection de référentiels de Technologie et Ethnologie des Mondes PréhistoriqueS
    Texte


    Perles en cornaline de Cambay, Inde © Technothèque, V. Marcon

    L’UMR TEMPS est un laboratoire d’archéologie sous la triple tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS): Institut des Sciences Humaines et Sociales, de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (UP1), et de l’université Paris Nanterre (UPN), en partenariat avec le ministère de la Culture et l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP). L’objet central des recherches développées au sein de cette unité concerne les sociétés du passé, de la Préhistoire la plus ancienne aux périodes historiques. Ces recherches privilégient l’étude des techniques et une approche palethnologique au sens large. Elles embrassent la diversité des groupes humains provenant d’environnements contrastés (terrestres, maritimes, montagnards, désertiques), aussi bien en Europe, qu’en Asie, en Afrique, en Océanie, en Amérique australe et au Proche Orient.

    L’UMR dispose d’un plateforme de référentiels comprenant :

    • la Technothèque Jacques Tixier (documentation de la technologie – techniques et fonction – de la céramique, de la pierre taillée, des perles en pierre dure, des matières osseuses, des coquilles travaillées et du métal) ;
    • la collection Industrie osseuse (Technos et Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ;
    • la Collection ostéologique « Francine David-Thérèse Poulain » ;
    • une Malacothèque (coquilles fossiles et actuelles d’Europe, du Proche-Orient et d’Océanie) ;
    • la Lithothèque du Bassin parisien et silex Cénozoïque du Bassin parisien
    • la base de données Pofatu.
    COLLECTIONS UMR TEMPS